Les Aigles des Mers

Forum des Aigles Des Mers
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'histoire de Saya

Aller en bas 
AuteurMessage
Saya
Modo
Modo
avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 19/11/2007
Age : 31
Localisation : Au Havre mais préfère être dans les bras de Sey *kawai*

MessageSujet: L'histoire de Saya   Jeu 22 Nov - 23:59

//HRP// Le BG sera un peu modifié de celui de Mémoria car à l'époque il s'agissait de mon premier BG posté du tout premier perso joué sur L2, j'ajoute les modifications pour que cela soit clair//HRP//

Dans une contrée lointaine, par delà les monatagnes, sur des terres isolées des grandes civilisations, une petite communauté d'Humains vivaient de chasses. Parmis ces Humains, certains pratiquaient la magie mais ils étaient peu nombreux.
Dans une masure de la rue principale de la ville vivaient les Soma. Le chef de famille maîtrisait adroitement l'arc, sa femme connaîssait le magie d'Einhasad et était une des prêtresse du temple de la ville. Ce couple vivait allègrement avec leur deux enfants : Hazan et Saya. Hazan avait treize ans quand à Saya en avait cinq. Elle suivait partout son grand-frère même lorsqu'Hazan partait chasser ou s'entraîner en forêt. La petite était de nature curieuse et craintive, elle portait dans ses bras une peluche en forme de licorne. Cette peluche était un cadeau du village des Elfes qui se situaient à quelques milles d'ici. Elle avait été offerte par des amis du père de Saya lorsqu'il avait été invité chez eux.

Un jour alors que son père était sorti voir ses compagnons de la ville, Saya s'amusait devant la maison avec son grand-frère qui l'enquiquinait. Soudain, quelqu'un active l'alerte général de la ville. Un soldat sur la tourelle de bois en contre fort de la palissade frappe avec un marteau dans une sorte de plaque cuivrée qui résonne dans toute la ville. Saya regarde le ciel et trouve qu'il s'obscurcit... "Hazan, il va pleuvoir ?" demande-t-elle sans avoir conscience de ce qui se passe autour. Dans les rues c'est la débandade depuis que les soldats hurlent "Alerte !! Aux abris !! On nous attaque !!"
Les femmes s'empressèrent de cacher leurs progénitures à l'abris, les anciens aidèrent les femmes. Les pères de famille ou les hommes s'activèrent d'aller chercher leurs armes.
Nephtis la mère des enfants arrivent en courant suivie de son mari. Elle prend Saya qui ne comprend pas dans ses bras et la cache dans la cave de la maison. Saya hurle et pleure ne comprenant pas. Sa mère lui chuchotte " Survie à ce qui suit ma chérie, je t'aime". Elle embrassa l'enfant. Elle se procura son bâton de mage et sortit de la maison.
Hazan prit l'épée et le bouclier que son père lui avait offert lorsqu'il sera prêt a les utiliser. Il voulait avoir l'honneur de combattre aux côtés de son père. "Hazan veille sur Saya, le temps que nous défendrons la ville" avait dit son père.
- "Nan je veux venir avec vous !"
- "Et ta soeur ? Elle doit se défendre seule ? Allez ne discute pas."
- "Oui papa."
- "Nous t'aimons fils."

Les parents partirent vers le centre de la ville pour aller la défendre.
Hazan qui était curieux de savoir ce qui aillait se passer escalada la palissade de bois et regarda par dessus. Il fût horrifié lorsqu'il découvrit un grande armée où les guerriers étaient Sombres et Orcs en majorité, marchée sur la ville. Il hurla tellement qu'il en eût les frissons et tomba de la palissade pour s'étaler dans une marre de boue.
Il comprit alors que la ville était perdue vu le nombre d'attaquants et de défenseurs. Il entendit des voix derrière et regarda. Un messager sur un marcheur devait porter une missive au village le plus proche pour informer ce qui allait se passer. Le duc de la ville savait que l'issue du combat serait gagnante pour l'armée des Sombres et des Orcs mais il anticipa que l'armée n'allait certainement pas s'arrêter à leur village.

Hazan se leva de la marre et courra vers la maison où il y resta en position de défense, embusquée derrière un chariot.

Tout se déroula subitement. Les cris provenant du nord signifiaient que l'armée avait fait une percée dans l'enceinte et que certains étaient déjà mort.

Saya, qui était à l'intérieure de la cave sanglotait lorsqu'elle entendut les cris. Elle hurla lorsqu'elle entendit "Brulez-moi ces maisons !! Je ne veux pas un seul survivant !! Si vous en trouvez un, écorchez-le à vif !!" Des bruits de pas précipités, des cliqueties d'armes ou de brides étaient très audibles et inquiètaient la fillette. Soudain il fit très chaud dans la maison, une chaleur suffocante, un bruit tonnitruant fit sursauté la fillette. L'architecture de la masure se consumma à cause du feu, les poutres tombèrent sur le sol. Après quelques vingt bonnes minutes, tout devint silencieux. Saya s'éveilla après avoir été endormie par la fumée qui intoxicait la maison. Elle regarda autour d'elle et se souvint qu'elle était dans la cave. Profitant du fait que le verrou avait sauté à cause des débris qui sont tombés, elle poussa de ses mains noircies la trappe qui s'ouvrit.
Elle découvrit alors autour d'elle les ruines de la maison familliale.
Les tissus avaient été dévorés par les flammes, le bois consumé où il ne restait que des braises, le métal noircit.... elle trouva la tête de sa peluche sur le sol et la prit dans ses bras. Elle le serra contre elle et porta son pouce à la bouche, les larmes coulèrent. Vêtue d'une robe sale, les genoux et les coudes égratinés et salis par l'environnement, pieds-nus elle sortit de la maison et alla dans la rue.

Ses yeux perdus, mouillés par la tristesse restèrent immobiles devant la monstruosité de la scène. Des cadavres jonchaient le sol, les marres de boue avaient laissés place à des marres de sang encore fraîches, les armes des combattants plantés dans le sol, les maisons détruites par le feu, tout était noir autour de la petite. Saya lâcha sa poupée et se précipita dans cette mer de cadavres, de membres coupés, démentibulés.... elle chercha en hurlant le nom de sa famille. Elle sauta par dessus des cadavres, reconnaissant un ami ou un voisin... lorsqu'elle trébucha dans une flaque de sang et fut barbouillée de la tête aux pieds. Relevant la tête, les cheveux décoiffés, rouge sang, le visage sale, elle regarda sur quoi elle avait atterie. Elle hurla, versant de grosses larmes. Elle était sur la tête de son père, les yeux avaient été arrachés, une main qui tenait son arc n'était pas loin. Elle chercha sa mère des yeux et ne trouva que son bâton non loin de là. Elle hurla dans toute la ville "Maman !!" Sans réponse, l'appel résonnait. La fillette continua d'interpeler sa mère et son frère et découvrit plus loin sa mère qui avait été écrasée, la tête sur le côté avait été brisée sauvagement. "Hazan!!!"
Elle traversa la ville de long en large pour trouver son grand-frère... la vue des corps lui donnait la nausée... elle n'en pouvait plus lorsqu'elle s'écroula sous la fatigue à terre.
Ses yeux, meurtris par la scène fixaient un point dans une ruelle. Une épée ressemblant à celle de son frère était plantée dans une porte de bois. Elle se releva d'un coup et hurla en pleurant. Le choc commença maintenant. Elle hurla si fort qu'elle alerta une troupe de l'armée des Sombres et des Orcs qui étaient non loin de là, en train de fouiller les coffres de la ville.

- "Va voir ce que c'est !!"
- "J'y cours Maître !"

Une sombre sortit de la Trésorerie et s'avança dans la ville morte.Elle vit la silhouette de la petite fille en train de pleurer.
-"Tiens .... une aurait survécue.... mais elle ne le sera pas longtemps."
Elle sortit sa dague et ne fit pas appel à ses pouvoirs d'ombres se surestimant pour une enfant de cinq ans.
Saya entendit du bruit dans ce calme mort. Elle regarda devant elle et vit une personne s'avancée arme à la main.
- "Z'êtes qui ? Sniff"
- "La Légion Sombre"
La voix de son chef s'éleva : "Alors Tchezza !! C'est quoi !!!"
Saya en profita pour s'enfuir et disparut parmi les cadavres. Lorsque la sombre s'aperçut qu'elle l'avait perdu, elle la chercha et alerta son armée.
-" Attention !! Il y a une survivante !! Choppez la !!"
Saya marcha à quatre pattes dans le sang essayant de se cacher.
Elle entendit la voix de ses ennemis derrière et apercut devant elle le tunnel qui permettait aux citoyens de fuir lors d'une attaque extérieure.
Empruntant le tunnel toujours à quattre pattes, elle sortit de la ville et s'enfuit dans les bois.

Trois jours plus tard, une cariole conduit par des Elfes passa sur la route qui menait à la ville des Soma, ces Elfes étaient justement des amis à cette famille et avaient été envoyé pour savoir si la rumeur du messager était vrai. Ils découvrirent dans un buisson près de la route une petite fille blonde vêtue d'une robe déchirée et salie, les cheveux décoiffés, transie de froid.
- "Z'êtes méchants ou zentils ?"
Les deux Elfes se regardèrent et le plus sage répondit : "Gentils"
C'est alors que Saya fondit en larmes en se souvenant de tout ce qui c'était passé ces derniers jours.
Les Elfes n'en demandèrent pas plus lorsqu'elle s'évanouit dans leurs bras. Ils la ramenèrent chez eux et elle fut accueillit dans la famille des amis des Soma où elle fut élévé jusqu'à ses dix ans.
Elle grandit avec les Elfes et ils lui apprirent bien sa langue, les écrits, les bases de la langue Elfique.
Un jour après ses cours de littératures elfiques elle sortit voir ses amis et découvrit une licorne bleu devant la porte de sa famille adoptive.
Elle s'écria : "Tante !! Tante !!!"
La mère adoptive sortit et prit Saya dans ses bras "Qu'y a t-il mon enfant ?"
- " Qu'est-ce donc ?"
- "C'est Merrow, une licorne invoquée par un Elfe."
- "C 'est joli !!! J'aimerais avoir ce pouvoir !!"
- "Cela demande beaucoup d'années d'études Saya, c'est dur et il faut s'occuper d'elles même s'il ne s'agit que d'animaux abstraits, ils t'apportent de l'aide grâce à ton attention."
- "Je te promets que je ferais tout pour avoir ce pouvoir !! J'étudierais tout des Elfes !! Je veux remercier Eva de m'avoir permis de vous avoir rencontrer !!"
L'elfe souria en voyant l'étincelle s'illuminer dans les yeux de la petite Humaine.

Mais le bonheur n'est-il mérité que pour un certains nombres d'élus ? Hélas pas encore pour Saya. Le cauchemard revint lorsque la Légion Sombre terrassa le village des Elfes. Saya arriva trop tard sur les lieux après avoir quitter un sanctuaire dans la forêt pour rentrer avec ses demi-soeurs. Lors de la sortie du sanctuaire un groupe d'Elfes conduisit en hâte les enfants au plus profond de la forêt les mettant au courant de ce qui s'était passé. Saya hurla qu'elle voulait voir, un elfe la calma et la serra dans ses bras.
- " C'est ma faute !!!! Ils sont morts à cause de moi !!!"
- "Non calme toi Saya !!! Ce n'est pas ta faute !!"
- "J'ai apporté le malheur aussi chez vous !!!"
- "Saya, écoute.... " L'Elfe calma progressivement l'enfant. "Phania ma dit de te dire que tu devais continuer à vivre et de poursuivre tes rêves. Elle t'aimait comme si tu étais sa propre enfant."

Saya demeura muette pendant quelques jours.... elle se mit à l'écart des autres, renfermée sur elle-même. Elle refusa la nourriture qu'on lui proposait. Ses demi-soeurs s'inquiètaient.
Un matin lorsque les Elfes se réveillèrent, ils ne virent pas Saya. Seule une lettre avait été laissé à sa place. Elle informait qu'elle se retirait du monde, préférant grandir dans la solitude, ne voulant plus ôtter des vies par sa faute. " Si je ne peux plus accepter ma vie, je verrais si la forêt et la vie voudront de moi."

Durant huit ans elle vécut seule en forêt, se nourrissant de ce que la forêt lui offrait. Elle développa une extrème agilité à monter dans les arbres adroitement. Elle se perfectionna aussi dans le maniement des doubles épees et lisait à ses heures perdues un livre sur la magie d'Eva.Elle s'aventurait ainsi de forêt en forêt, ne s'aventurant jamais sur les routes.
Lors d'une de ces aventures, elle pénétra dans un temple démoli par le temps. Un autel se trouvait au fond sur lequel une amulette "lévitait".
Elle observa les traces sur les parois du temple et découvrit comme des traces de luttes. Elle ne comprit pas et fut pluôt tentée de toucher cet objet mystérieux sans signe particulier sur l'autel. C'est ce qu'elle fit avec beaucoup d'hésitations.
Lors du touché, un souffle balaya la salle provenant de l'amulette et elle vit une tête de tigre se dessiné et la dévoré. Elle hurla et tomba en arrière.
Croyant que s'en étant finit et être morte, elle ouvrit les yeux et s'aperçut qu'elle était bien vivante. Saya se releva et regarda l'amulette devant elle qui prenait forme. Un dessin de félin se dessina alors. Un rugissement emplis la salle et Saya se retourna. Dans l'allée derrière elle, elle vit un gros lion qui marchait doucement vers elle. Elle le regarda attentivement et s'aperçut qu'il n'était pas fait de matière consistante.
"Que peut bien faire un lion ici.... hey tout doux...."
Saya recula pas à pas tandis que le lion s'avança.
"Tout doux.... je ne veux pas te faire de mal.... pardon si j'ai troubler ton repos....."
Le lion n'attendit pas qu'elle finit et bondit. Son corps était enveloppé de flammes. Saya recula et bascula lorsqu'elle sentit le souffle du félin pénétrer en elle. Elle hurla de toute ses forces, luttant contre cette chose qui voulait entrer en elle.
Pendant plusieurs jours, Saya était restée dans le temple. Lorsqu'elle en sortit, elle senta quelques changements, son ouïe était plus fine, son adorat plus aiguisé et sa vue était d'autant plus perçante le jour que la nuit. Elle eut pris soin de prendre l'amulette avec elle.

Elle grandit jusqu'à ces vingt et un ans avec cet esprit félin en elle. C'est alors qu'elle se décida de sortir de la forêt pour voir ce qui se passe du côté civilisation. Elle s'aventura à Dion, vêtue de ces maigres vêtements très courts mettant en évidence ces formes féminines et bien développés par la chasse. Elle ne passa pas inaperçut devant les gardes de Dion surtout l'un deux qui se nommait Sey.
La figure un peu barbouillée par la terre et les égratinures des branchages, Sey se demanda ce que fit cette jeune personne par ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'histoire de Saya
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire d'une migration ?
» KL'Histoire Episode 29
» Histoire de PINOCCHIO
» Histoire d'Equestria World
» C'est l'Histoire d'une blague - Renaud Rutten

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Aigles des Mers :: Partie RP :: La salle des Contes-
Sauter vers: